Summer Poser Tour

Découvrez l'histoire d'une semaine de skate trip en camping sauvage à Montpellier et ses alentours avec une partie du Crew 480px.

Le Summer Poser Tour c’était une semaine de skate trip en camping sauvage à Montpellier et ses alentours avec une partie du Crew, à savoir Léo Morisot, Luc De Brion, Matisse Banc et Macéo Baby.

On à commencé la semaine en partant de Saint-Étienne avec notre énorme van de location low-cost et c’était parti pour ce qui devait être 5h de route qui finalement s’est transformé en 8h-9h grâce aux embouteillages. Mais heureusement on à trouvé un spot incroyable sur une aire d’autoroute de la A7 !

Vous pouvez retrouver ce pack en édition limité et à seulement 20€ sur l’onglet “magazine” du site. Chaque pack contient 1 poster A3, 1 Magazine de 16 pages, 2 cartes postales, 1 carnet de tonc flip book et une planche BD A4.

Après ce long trajet et la session endiablé sur l’aire d’autoroute ou Luc à tout de même réussi à casser une board ( belle performance), nous voilà arrivé au DIY de Beaulieu ! C’était la première fois que l’on se rendait sur place et le spot est incroyable ; des modules de skate bien raides avec un béton rugueux  : le paradis quoi ! ( même si on préfère le Street vous le savez bien ).

Bon c’était sans compter la faune et la flore locale, le deuxième jour un riverain se pointe et nous met en garde sur toutes les sortes de bestioles que l’on pourrait croiser sur place comme des sangliers qui normalement ne chargent pas sauf un qui pèse plus de 150 Kg !

“On l’appelle schwarzi par ici (en référence à Schwarzenegger vous l’aurez compris), c’est une légende locale il a déjà chargé de nombreuses personnes et causé beaucoup de dégâts comme des bras arrachés, des pare-chocs brisés… Sinon vous avez les scolopendres; très dangereux car une seule morsure suffit pour vous amputer un membre immédiatement.”

Bon, certes on a un peu flippé mais on s’était surtout dit que le gars voulait juste en faire des caisses car nous ne sommes pas du coin mais il en faut plus pour effrayer notre belle bande de shlagos !

“Pendant le tour, ce qu’il faut savoir c’est que nous dormions en tente à la belle étoile sur le DIY de Beaulieu et une nuit il a énormément plus mais nous étions bien abrités sous nos tentes ou dans notre super camion de voyage sauf Maceo Baby, alias pocomas qui lui avait une tente datant de la préhistoire qui, malheureusement, n’était pas imperméable. Le matin en voyant l’état de Maceo avec Matthis, nous sommes allé voir sa tente pour comprendre ce qu’il s’était passé (meilleure décision de la journée), il y avait 5 cm d’eau dans la tente de Maceo avec son matelas et son sac de couchage qui épongeait l’eau. À ce moment-là, c’était très drôle, mais on n’avait pas tout vu, le meilleur est à venir. Un énorme caillou et j’insiste sur énorme en plein milieu de la tente de Maceo alors qu’il avait soigneusement pris la peine de poser sa tente sur une palette de bois toute lisse, et la tente était clouée sur le bois avec les clous qui transperçaient la toile. Maceo a fini par faire ses nuits dans le camion, à l’abri. Mais grâce à pocomas nous avons pu avoir un fou rire de 15 minutes avec Matthis. Petite pensée pour la tente de Maceo que nous avons perdu le bas, on ne t’oubliera jamais.”

Luc De Brion

Le jeudi, Matisse nous a rejoints dans le centre de Montpellier ; il revenait d’un trip à Barcelone donc on s’était dit que l’occasion était parfaite pour se capter. Un petit fast food bien dégueu, un café clope, un long passage sur le trône pour certains et nous voilà tous partis en direction du spot des drop-in au bord du Lez ( que vous verrez à la fin de la vidéo) et là ça n’arrête pas, Macéo, Luc, Léo et Matisse qui saute dans l’eau après avoir mis leurs tricks; un vrai festival du plongeon dans le Lez (qui toutefois est dégueulasse).

Le lendemain on est retourné à Montpellier; vous l’aurez compris on préfère le street ! Au programme plusieurs spots mythiques pour finir sur les légendaires trois blocs de l’odysséeum. Une fois sur place comme c’était déjà la fin de journée on est allé chercher un pack de bières pour se poser. De là, Matisse commence à réfléchir à une ligne; un manual suivi de deux wallie et un gros flip back sur les blocs pour finir. Les essais prennent du temps car la line est longue et le temps passe, environ 1 heure après la ligne est mise parfaitement et après quelques bières on décide de retourner au Van que l’on avait garé un peu plus loin sur le parking d’une grande surface.

Et là… au moment de sortir du parking on s’aperçoit que la barrière est fermée, on en essaye une autre à l’autre bout du parking…pareil. On s’est donc retrouvé bloqué sur le parking du magasin pour toute la nuit… A vrai dire on n’a tellement rigolé que ce moment restera gravé dans nos mémoires, on a passé un bout de la nuit à aller dans le centre de MTP pour faire 40 minutes de marche et ne rien trouver qui vende la moindre goutte d’alcool ( merci les restrictions) le local qui nous guidait nous à dit ” c’est la guerre ici les gars, on peux plus rien faire après 21H…” le seul breuvage qu’on a trouvé c’était des canettes à une station-service… Imaginez le désespoir, mais c’est pas finis !

Après être enfin rentré au van dans la nuit, on s’est donc installé avec nos chaises de camping puis on a sorti le Ricard, sur le parking du magasin… après une tentative de dodo à 5 à l’arrière du van qui a échoué parce qu’une bouteille d’huile s’était renversé on a décidé de prendre le petit déj sur le parking au lever du jour, en voyant défiler un par un les employées qui allaient travailler dans le shop… puis les vigiles sont venu nous faire comprendre que nous ne pouvions pas tester le matériel qu’il vendent sur leur parking ( on avait mis le réchaud, les chaises de camping etc. ) donc après avoir bien traîné sur le parking on est partie chercher cette fameuse bière bien méritée… à 9h du matin en plein déluge ! À oui aussi, merci à eux d’avoir laissé les trampolines !

Pour la fin de la semaine, après le déluge on est allé se réfugier à Avignon ou l’on à pu filmer tout le dimanche en plein centre ville qui était en plein festivals. On a pu rencontrer et discuter avec pas mal de locaux l’ambiance était très cool ! Big up à eux !

C’est là que notre trip s’achève, après une grosse croûte de Léo sur le drop-in de la barrière au plan-inc, on est tous monté dans le van pour rentrer… avant de repartir pour de nouvelles aventures.

Découvrez dès maintenant la vidéo du tour…

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nos derniers articles

Pour ne rien rater de toute notre aventure ! N'hésitez pas à partager, nous suivre sur les réseaux sociaux et vous abonner à la newsletter ! ;)